Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Santé #5 : Chimio Dernier Round

Mes amis lecteurs, je suis heureuse, c'est le dernier round ! Je vois enfin le soleil à la fin du tunnel !

Avant de recommencer ce troisième cycle de chimiothérapie, j'ai eu donc 6 jours pour me reposer. (03,04,05,06,07,08 mai). Et quel bonheur ces quelques jours...

Mes amis aixois avaient organisé une super fête nommée "La fête de la vie" où tout le monde devait être habillé en princesse. J'y suis allée avec mon chéri, ma perruque rose, ma couronne. J'ai revu tous mes copains que j'aime tant de l'année dernière, qu'est-ce que j'aime Aix en Provence, cette bande de copains. Personne se juge, tout le monde s'aime. Et puis, j'ai le meilleur chéri du monde qui veille sur moi, m'inonde d'amour, de tendresse, me dit qu'il m'aime même sans cheveux. J'aime notre nous. Pendant ces quelques heures de fête, j'étais ailleurs, j'ai rencontré plein de personnes diverses & variées, parlé de tout et de rien. Qui eût crû que quelques jours auparavant l'on m'injectait encore tous ces médicaments censés me guérir mais malgré tout très toxiques dans mon corps.

Santé #5 : Chimio Dernier Round
Santé #5 : Chimio Dernier Round
Santé #5 : Chimio Dernier Round
Santé #5 : Chimio Dernier Round
Santé #5 : Chimio Dernier Round

INJECTION 15/21 : Mardi 9 mai 2017

Aujourd'hui, c'est accompagnée de ma marraine que je m'en vais à l'hôpital. Comme d'habitude, Pascal vient me chercher à 9h à Cannes et puis nous partons gaiement à l'hôpital Lacassagne à Nice. Nous arrivons vers 10h suite à quelques bouchons sur l'autoroute et attendons 1h30 d'être pris en charge.

Et là..mon cher et tendre médecin m'annonce qu'il va falloir me refaire une prise de sang car mes globules blancs sont très bas selon ma prise de sang d'il y a 48h. Ainsi, deux options s'offrent à moi (à nous!) :

  • Faire la prise de sang et rentrer chez moi en attendant les résultats pour voir si on reporte tout d'une semaine
  • Faire la prise de sang, attendre 2h dans la salle d'attente les résultats et puis qui sait, avec une belle onde de positivé : commencer le traitement ensuite.

Bon, vous commencez à me connaître je crois..J'annonce fièrement que je vais la faire cette prise de sang et que je ne bougerai pas tant que je n'ai pas les résultats de celle-ci. Ma marraine a l'idée de génie d'aller manger au centre-ville de Nice pour se changer les idées. Ni une, ni deux : nous prenons le tram, marchons un peu et je déguste un bon hamburger/frite sur la place Garibaldi.

Deux heures plus tard, je reçois un coup de fil d'une copine infirmière qui me dit que tout est OK, que je peux commencer le traitement à 14h. Génial (Enfin..Le premier jour de mon cycle de chimiothérapie est toujours très très long du fait que j'ai un protocole avec 3 médicaments injectés ce jour là, tandis que les autres jours c'est plutôt deux ou un seul.)

Tempis, c'est parti mon kiki, let's go pour 6h d'injection. Je sors vers 19h30-19h45 avec ma marraine, un peu fatiguée de la journée. J'ai envie d'aller me coucher. Je suis heureuse que ma marraine m' ai accompagnée pour cette dernière grosse journée, c'est assez symbolique pour moi malgré tout. Depuis que je suis bébé elle m'a toujours accompagnée dans mes malheurs, mes problèmes. J'aime le lien que nous partageons.

Je devais changer mon picc-line mais tempis je le ferai demain, je suis trop fatiguée.

INJECTION 16/21 : Mercredi 10 mai 2017

Aujourd'hui c'est avec super Renaud que je vais à l'hôpital. Coup de chance, pas d'attente aujourd'hui, j'ai une chambre à moi toute seule, avec en prime une vue sur la mer. Je regarde un joli film avec Omar Sy "Demain tout commence" . Je l'aime bien cet acteur, il me fait rire et puis il est très poétique ce film je trouve.

Aujourd'hui, c'est deux médicaments que l'on m'injecte : la Cisplatine et l'Etoposide. Je décide de choisir comme anti-nauséeux le combo " Zephren+Solupred+Emend" (et hourra, quelques heures plus tard, je n'aurai pas de nausées, enfin j'ai trouvé la formule magique). Les injections durent 5 heures.

Je revois ma super psychologue dont c'est l'anniversaire ce mercredi. Nous parlons pendant des heures. C'est génial. Auparavant, lorsque je voyais un psychologue ou un psychiatre, je me jouais un peu de lui, essayait de divaguer la conversation, me faire passer pour quelqu'un d'une certaine manière. Avec elle, je suis naturelle, je m'ouvre, je dépose mes maux, mes angoisses, ma colère, mes réflexions. Et cela fait du bien. Je me sens légère et j'apprécie énormément l'attention qu'elle porte à mes paroles pour en retirer l'essence et m'induire dans une piste de réflexion. Elle a beaucoup de jugeote, et le temps n'est pas compté quand nous parlons.

Comme je suis un livre ouvert avec toi cher lecteur, voilà ce dont je peux te faire part, qui a émané de notre séance.

La nuit dernière (où j'ai peu dormi), je me demandais si finalement je n'étais pas bonne qu'à me faire charcuter dans tous les sens et/ou injecter plein de produits différents. Que ma valeur était de supporter ça. Est-ce que finalement cette maladie me définissait ? Car, depuis que je suis sortie du bac, certes j'avais l'excuse que cette pathologie trainait avec moi mais il n'empêche que je suis complètement paumée pour mes études. J'ai l'impression de ne jamais me trouver à ma place, d'être tiraillée entre le scientifique/l'artistique, j'ai envie de faire mille choses, de tester plein plein de métiers différents. Tout m'intrigue, je trouve tout fascinant. Je n'ai pas envie de me restreindre à un seul domaine.

Et..le fait est que j'ai toujours eu cette majestueuse paresse qui fait que j'ai pris de sacrées mauvaises habitudes en travaillant à la dernière minute, me contenter du minimum. Finalement je n'ose pas trop m'investir dans le travail en général comme ça cela peut justifier mes échecs.

Le seul point commun entre la licence que je faisais l'année dernière et celle que je fais cette année, c'est que toutes deux s'inscrivent dans les "sciences sociales". En 2015, je faisais une L1 Mathématiques Informatiques Appliquées aux sciences humaines et sociales et là en 2016, je fais une L1 Information Communication Sciences Sociales. Je n'aime pas le théorique, je n'ai hélas jamais été une grande bouquineuse même si lorsque je rentre dans une bibliothèque, je me sens bien bête, et réalise que je ne sais rien et que j'ai encore 1 000 choses à apprendre. Mais je préfère faire l'école de la vie, apprendre par la vie que par des bouquins. J'aime rencontrer, la sociologie, l'anthropologie, l'informatique, les mathématiques, l'anglais, communiquer, voyager. Dans quelles voies pourrais-je m'épanouir ? J'ai tellement hâte de pouvoir devenir cette femme indépendante, qui s'assume financièrement.

Autre piste de réflexion : Après ma chimiothérapie, j'ai décidé de me lancer dans quelque chose que j'ai toujours rêvé : du théâtre. Et pourquoi pas ?

C ' est donc souriante et apaisée que je reviens à la maison, sans nausées, avec plein d'idées en tête. (Non c'est faux, juste avant de partir de l'hôpital, une infirmière m'a changé le picc line et ça m'a fait très mal, du coup en rentrant dans le taxi de Pascal, j'ai sorti tous les gros mots du monde puis...ça allait mieux ensuite haha!) 

Bonheur avant d'aller me coucher...il ne me reste plus que 5 chimios..c'est jouissif.

 

 

Santé #5 : Chimio Dernier Round
Santé #5 : Chimio Dernier Round
Santé #5 : Chimio Dernier Round

INJECTION 17/21 : Jeudi 11 mai 2017

J'écris ces 3 premiers jours de mon super carnet de bord de chimio aujourd'hui.(Ce qui veut dire que je suis en forme!)

Aujourd'hui, c'est accompagnée de ma petite maman chérie que je vais à l'hôpital.Cette nuit j'ai bien dormi, je vais refaire le super combo d'anti nauséeux (Emend+Zephren+Solupred), cette semaine est bien partie. Comme d'habitude, nous attendons patiemment que je sois prise en charge. Hourra, nous n'attendons qu'une seule heure. Last round, Last Fight. Ma maman et moi sommes toutes émues. Mon protocole va durer 5h environ. J'ai une chambre partagée où je vais voir défiler 3 femmes d'une cinquantaine d'année :

  • Une femme qui a eu 3 cancers en 10 ans : leucémie puis cancer du sein et là cancer du poumon. Encore une belle combattante, j'admire beaucoup toute cette force, ce courage. Il ne lui reste plus qu'une seule chimio, je suis tellement heureuse pour elle, j'ai envie de sauter de joie.
  • Puis, une autre femme aux yeux bleus magnifiques. Elle se fait le trajet Saint Aygulf - Nice pour se faire ses chimios (soit 1h10 de route environ, un peu plus que moi donc!). Elle me dit plein de mots doux, me souhaite de la force, du courage et m'envoie plein de belles ondes positives.
  • Une dernière femme, on parle peu, elle semble fatiguée, je me laisse emporter aussi par mes pensées.

En rentrant de la chimio, j'ai la merveilleuse surprise d'avoir un colis de ma petite cousine et un cadeau déposé à la porte par mon parrain. Joie. L'un comme l'autre cela me fait très très plaisir.

Le colis de ma petite cousine de bientôt 18 ans est accompagnée d'une jolie lettre. Elle est très pratiquante et m'envoie dans son colis de l'eau de Lourdes avec cette phrase qui me touche tant " Je sais que toi tu n'y crois pas, mais moi j'y crois pour toi, fais en ce que tu veux, pose là sur ta table de nuit, au fond d'un tiroir, sur un bureau, pourquoi pas en boire, peut m'importe j'y crois pour toi. Garde espérance et courage même si ça peut être dur. Je t'aime fort ma Fanny". Qu'est-ce qu'on s'aime dans cette famille. L'amour guérit tout.

Le second cadeau que j'ai la joie de découvrir vient d'Isabelle (la femme de mon parrain) et mon parrain. C'est un super rouge à lèvre que je m'empresse de mettre, avec un petit fond de teint pour bronzer un peu cette peau blanche que j'ai depuis quelques jours. Je me maquille, je me sens belle, je me sens femme, c'est top.

Voilà, plus que 4 chimiothérapies !!!!!

Santé #5 : Chimio Dernier Round
Santé #5 : Chimio Dernier Round
Santé #5 : Chimio Dernier Round
Santé #5 : Chimio Dernier Round

INJECTION 18/21 : Vendredi 12 mai 2017

C'est fou comme ce blog me prend les tripes. Je voulais mettre à jour mon carnet de bord il y a quelques jours de cela mais impossible. Mes nausées reprennent lorsque j'écris.

Ce vendredi là, c'est avec Stéphane que je suis accompagnée. Je suis dans une chambre double et aujourd'hui ma collègue de chambre est ce qui me semblait alors une vieille dame (et pourtant...). Elle vient se faire injecter des globules blancs et va subir une opération qui dure 14h. Les os sur la peau, elle est toute petite, articule mal et semble toute faible. Je croyais qu'elle avait 90ans et pourtant elle en a 56. Elle me parle de sa fille de 17ans, de ses études, le temps qu'elle a passé à s'occuper de son père. Encore une combattante. Une rencontre qui me marque beaucoup. Le temps passe, je ne sens plus vraiment les effets secondaires de la chimio, mes anti nauséeux continuent à fonctionner.

J'ai fini le livre "Le baiser de l'ouragan" de Marine de Nicolas. Qu'est-ce que je me reconnais en elle. J'ai adoré ce bouquin.

Ma chimio finit relativement tôt et je me sens encore assez en forme pour faire quelque chose et ne pas m'étaler dans mon lit. Je suggère à Stéphane qu'on aille à la plage. Envie de prendre l'air, de sentir cette odeur salée qui se dégage des vagues qui s'écrasent sur la plage. Plus que 3 chimios.

Santé #5 : Chimio Dernier RoundSanté #5 : Chimio Dernier Round

INJECTION 19/21 :Samedi 13 mai 2017

Aujourd'hui c'est accompagné de ma petite maman que je me rends dans un autre bâtiment comme on est le week-end et que tout est fermé. Hélas ce n'est pas une grande surprise lorsque j'apprends qu'il n'y a pas de chambre pour moi pour l'instant et qu'il va falloir patienter le temps que la papi libère sa chambre. Je commence mon traitement dans la salle d'attente. Comme au cycle 2. Pour l'instant je n'ai toujours pas de nausées.

Un vieux couple est assis devant moi. La vieille dame me demande "Vous aussi, vous venez pour une Leucémie ?" . Non madame, chacun ses problèmes, moi il me reste plus que deux chimios, après c'est fini pour moi! Mon combat s'arrête là.

 

Santé #5 : Chimio Dernier Round

INJECTION 20/21 : Mardi 16 mai 2017

Hier soir, grosse crise de panique. j'en est assez d'être fatiguée, d'être faible, de ne plus avoir d'énergie. Je veux juste que ça se finisse, que ça s'arrête. Ma maman et ma soeur me prennent dans leur bras et m'inonde d'amour.

Aujourd'hui c'est accompagné de ma grande soeur que je vais à mon avant-dernière chimio. Pour une fois, tout va vite. Histoire marrante : ma machine à perfusion se met à émettre un son strident comme les machines pour le coeur dans les séries lorsque le coeur ne bat plus. Je feins une mort certaine. C'est plutôt drôle.

Je rentre en début d'aprem à la maison et m'empresse de manger des coquillettes au cheddar. C'est la dernière fois qu'on me change mon picc-line, je suis heureuse et pour une fois le changement ne me fait pas mal.

Deux jours plus tard, je suis allée à La Ligue contre le Cancer à Antibes avec ma maman puis je suis allée manger un plateau de sushi, huître et crevettes avec ma maman, pour vous dire que voir le bout du tunnel, ça fait du bien au moral.

Joie, ce week-end mon chéri vient à Nice!! Je vais faire ma dépendaison de crémaillère aussi à l'appartement.

Jeudi 18 mai : 2 jours après l'avant-dernière chimio

Jeudi 18 mai : 2 jours après l'avant-dernière chimio

INJECTION 21/21 : Mardi 23 mai 2017

Quelle merveilleuse journée 😍


Libéréeeeeee, Délivréeeeeee je me battrai pluuus jaaaammaaaaais (Non c'est faux, la vie c'est pas un kiwi, faut toujours continuer à se battre pour vivre, pour ses convictions, pour tout!!)😜.

Lorsque j'ai appris que ma tumeur avait récidivé et qu'il fallait que je fasse une chimio, je me suis dit "Vis à fond car quand cela va arriver plus jamais tu ne pourras vivre comme avant." Je n'étais pas convaincu que j'allais surmonter cela. Et puis, mon chéri m'a dit "Tu sais Fanny, ce n'est pas une fin, c'est une continuité, un nouveau commencement. La vie ne va pas s'arrêter, en tout cas pas avec toi". Et alors là, j'ai accepté tout l'amour que l'univers pouvait m'offrir, de lui, de ma famille, de mes amis et je me dis que dans la vie il n'y a pas de personnes plus courageuses que d'autres, l'amour est la plus grande source de pouvoir. L'amour de soi, de la vie, des autres. On trouve tous au fond de nous, autour de nous, les ressources nécessaires pour tout surmonter. C'est un peu facile de dire ça, un peu prétentieux ou utopique de croire cela peut être. Mais si je peux partager ce message d'amour à toi ami qui me lit. Sache que tu n'es jamais seul. Accepte d'aimer et d'être aimé et la vie en sera d'autant plus merveilleuse.
C'est une très belle journée, je savoure ce petit air frais, ce brin de soleil, le goût de cette fraise que je viens de manger. La vie est belle non?

Ce soir c'est plateau de sushi!

Santé #5 : Chimio Dernier Round
Santé #5 : Chimio Dernier Round

Conclusion : La chimio c'est quoi ?

Pour mon cas ( dans le traitement de ma pathologie) :

  • Des heures d'attentes interminables
  • Des nausées, du vomis, du vomis
  • Des prises de sang, beaucoup de prises de sang
  • De la patience, beaucoup de patience
  • Moins de globules blancs qui fait qu'un simple rhume peut se transformer en angine de 3 semaines ou que l'on a plus droit d'accéder à un endroit public tel que le train, le bus.
  • Perte d'énergie
  • Perte de poids
  • Perte de saveurs
  • Perte des cheveux
  • Pas de soleil
  • Des heures de pensées & réflexions sur la vie

Conseils pour l'entourage :

  • Ne pas cuisiner de plats qui ont des odeurs trop fortes
  • Ne pas parler H24 7j/7 de la maladie
  • Ne pas demander toutes les deux minutes si ça va
  • Ne pas être trop collant
  • Ne SURTOUT PAS AVOIR DE PITIE
  • Laisser la personne se reposer
  • La divertir avec des séries ou des films
  • Ne pas pleurer devant elle
  • Si vous pouvez, accompagner la personne à l'hôpital durant sa chimio (j'ai eu de la chance, pour ma part, je n'ai pas fait une seule chimio toute seule).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article